Le mur des soupirs

Le soupir de Mickaël, 25 ans

By  | 

Lecteurs, j’ai envie de vous dire à quel point c’est bon.

Mickaël publie son témoignage conjointement avec sa partenaire, à lire ici

J’aime bien Anna elle a ce caractère déterminé, sous ses gestes et un regard souvent doux.

Pendant l’amour, elle est sexy. Elle est ce félin capable de vous attacher, et de vous glisser avec subtilité dans l’oreille (imaginez la chaleur de sa voix, elle est en moi, et j’ai les mains attachées…) : « J’aime quand on me domine ». Et moi, j’aime bien dominer.
J’ai choisi de parler du moment qui m’a le plus excité dans l’une de nos expériences…

Elle n’avait jamais été attachée pendant l’amour. Je lui propose d’essayer. J’ai acheté une paire de menottes de satin rouge. Elle est curieuse, mais ne triche pas : j’ai lu l’appréhension dans son regard qui la trahit souvent. Une appréhension mêlée à l’excitation, cependant. Elle est comme ça. Un félin qui observe longuement pour venir aux caresses, puis s’abandonner avec confiance. Il faut de la confiance pour perdre sa liberté !

Je suis sur elle, nous nous embrassons, elle a des lèvres très douces. Elle me caresse la langue, et c’est à ce moment que je sens l’excitation monter. Je lui saisis les poignets, et l’attache. Elle est allongée sur le dos, ses deux bras remontés au-dessus de sa tête, les doigts libres. Anna est belle, j’ai envie de la regarder.
La lumière traverse la fenêtre, je vois ses seins, mon regard sur elle ne la laisse pas indifférente… Ce moment est très érotique pour moi, car elle est étendue, menottée, probablement très excitée. Mais aussi parce qu’elle s’imagine la suite… Elle a confiance en moi et je m’agenouille derrière sa tête que j’embrasse. Son front est chaud, et ses oreilles brûlantes. Je pose mes lèvres sur son cou, je l’observe réagir, entend ses gémissements et voit ses pieds se tendre.

Une idée me vient à l’esprit : je glisse mon sexe entre ses doigts, et elle s’engage dans un jeu de caresses. On s’embrasse à nouveau. Elle me touche délicatement. Sûrement s’imagine-t-elle en train de se toucher emportée par l’excitation ? J’adore.

Elle est toujours attachée, tient parfois fermement, parfois doucement, mon sexe. Elle me suce… Lecteurs, j’ai envie de vous dire à quel point c’est bon. Ses lèvres et sa langue me caressent tout entier. Oh ! Cette position est incroyable et sa lenteur, très féline.
Sur une sorte de pulsion, on s’engage dans un 69, moi sur elle… La suite appartient à la nuit.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *