L'info (im)pertinente

Trois mythes sur les règles à déconstruire

Par  | 
Partagez !

Il existe beaucoup de mythes et de légendes sur les règles. Les Intelloes ont sélectionné pour vous trois légendes qu’il est nécessaire de démystifier.

1. Les femmes qui ont leur règles ne peuvent pas faire une mayonnaise

Cette légende vient en fait de la composition même de la mayonnaise, à savoir les jaunes d’oeufs.

Dans de nombreuses civilisations occidentales, les œufs sont associés à la fête de Pâques. Cette fête est étroitement associée à la mort, puis la résurrection de Jésus, et donc, au sang.

Il serait donc coutume de dire que « le sang » des œufs et le sang menstruel auraient un effet magnétique l’un sur l’autre et empêcheraient les femmes réglées de faire de la mayonnaise. Un peu comme si l’on voulait mettre en contact deux pôles identiques ! Mesdames, à vos fouets! Et pour tordre le cou à ce mythe un peu fumeux, pourquoi ne pas préparer quelques œufs mimosas ? Miam! 

via GIPHY

2.Les femmes qui ont leur règles font fuir le gibier

Vous allez me dire que vous n’avez pas prévu d’aller chasser prochainement, soit.

Mais quid des amazones, chasseuses et guerrières ? En fait, la légende raconte que le sang qui s’écoule des femmes les rapproche trop du gibier lui-même.

Or, tout ce qui se ressemble se repousse. Si l’on suit la loi des principes contraires, il faut donc éloigner la femme de toute activité qui fait couler le sang. Voilà pourquoi quasiment toutes les femmes, entre autres, étaient exclues des pratiques de chasse ou de guerre.

Par extension, on leur interdisait également de faire les récoltes dans les vignes puisque le jus de raisin est pourpre et qu’il s’assimile à du sang. La prochaine fois que vous faites vos courses, faites bien attention à ne pas trop traîner près de la cave ou du rayon charcuterie…

3. On ne peut pas tomber enceinte pendant ses règles

Etonnamment, c’est possible !

En théorie, le cycle menstruel dure 28 jours. Mais chez certaines femmes, il peut être irrégulier, ou plus court. Dans ces deux derniers cas, il arrive que l’ovulation survienne pendant la période de règles.

Compte tenu de la durée de vie des spermatozoïdes (72 heures), il est possible qu’un rapport sexuel pendant les règles aboutisse à une grossesse. Par ailleurs, certaines femmes ont des saignements en dehors de la période des règles, que l’on appelle métrorragies.

Si ces saignements sont confondus avec les règles, il est également possible de tomber enceinte. Bien sûr, toutes ces considérations sont à prendre en compte dans le cas où vous ne prenez aucune contraception. 

Un petit bonus : de la poésie pendant vos règles

Avoir ses ragnagnas, les anglais débarquent, avoir ses trucs… Quand il s’agit de parler des règles, il existe un florilège d’expressions qui rendent grâce à ce moment jugé peu agréable.

Les Intelloes ont chiné pour vous quelques tournures plus poétiques qui donneraient presque envie de les avoir…

En référence à la fleur rouge, vous pouvez maintenant dire « j’ai mes coquelicots » ou encore « j’ai la visite de ma tante Flo ». Par analogie au flow (flux) en anglais, essayez également « je suis dans mes prunes », « je touche ma paye en rubis », et le très estival « j’ai le melon qui se fend » qui nous vient du Japon !

© Pixabay

Héloïse Rakovsky

 

Pour lire le reste du dossier : 

  1. Les solutions pour ne plus avoir mal pendant ses règles
  2. Mieux vivre ses règles : les protections hygiéniques alternatives
  3. Tâche sur le pantalon : « La honte, tout le monde va savoir que j’ai mes règles » 
  4. Enquête : la sexualité pendant les règles, un tabou qui résiste

3 commentaires

  1. Pingback: Mieux vivre ses règles en utilisant des protections adaptées et saines

  2. Pingback: 4 solutions pour ne plus avoir mal pendant ses règles

  3. Pingback: Pour que les règles ne vous gâchent plus la vie : le dossier des Intelloes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez !
Réduire