L'info (im)pertinente

Quatre livres d’autrices françaises à lire cet été

By  | 

Besoin de nouveautés ? Les Intelloes ont sélectionné pour vous quatre livres à lire cet été, écrits par des auteures françaises. À déguster sans modération sur la plage, sur un transat, sur son canap’ ou dans les transports…

1 – Quand on n’a que l’humour, Amélie Antoine

Résumé : Un plongeon dans la vie d’un homme

Aux yeux de tous, Édouard Bresson a tout pour respirer le bonheur. Cet humoriste, adoré par les Français, doit son succès à sa persévérance sur les planches et à ses imitations hilarantes. Pourtant, il n’est pas heureux. Il rumine, regrette et stagne. Son fils, Arthur, lui manque. Après le plus grand show de sa carrière au Stade de France, Édouard Bresson disparaît dans de troubles conditions. À contre coeur, son fils débute une chasse aux trésors, préparée par son père, un homme qu’il ne connaît pas.

Pourquoi lire ce livre ? Parce que cette histoire prouve que les liens familiaux valent tout l’argent du monde, que ce roman donne envie de câliner sa famille, parce qu’il nous touche au plus profond de nous-même et que cette auteure mérite d’être lue et suivie.

Quand on n’a que l’humour, Amélie Antoine, éditions Michel Lafon, 18,95€

2 – J’ai toujours cette musique dans la tête, Agnès Martin-Lugand

Résumé : Un roman d’amour angoissant

Véra et Yanis forment un couple parfait avec leurs trois enfants. Parisiens, bons vivants, heureux… Le bonheur règne dans leur famille et ce depuis de nombreuses années. Elle travaille dans une agence immobilière tandis que lui gère de nombreux chantiers avec son beau-frère, Luc. Puis, un entrepreneur apparaît dans leur vie et leur promet monts et merveilles. Doucement, les tourtereaux se lient d’amitié avec Tristan : prêt d’argent, vacances, dîners… Yanis se tue au travail pour son nouveau patron et détruit lentement son couple… jusqu’au réveil des protagonistes en sursaut.

Pourquoi lire ce livre ? Parce que l’auteure de best-sellers continue de nous émerveiller et de nous faire entrer dans son monde, parce que le style est fluide, parce qu’il permet de nous faire croire en l’amour et surtout parce que le suspens est intenable.

J’ai toujours cette musique dans la tête, Agnès Martin-Lugand, éditions Michel Lafon, 18,95€

3 – Vernon Subutex 3, Virginie Despentes

Résumé sans spoiler : Un roman sur la France contemporaine.

Avec ce troisième et dernier tome de Vernon Subutex, Virginie Despentes nous plonge une fois de plus dans une société abîmée qui ressemble étrangement au monde qui nous entoure. Il est doux et agréable de retrouver Vernon Subutex, le protagoniste, et sa bande. Le lecteur découvre ce qu’il se passe dans la tête de chacun des nombreux personnages , ceux que l’on a découvert au fil des épisodes : leurs réflexions, leurs angoisses, leur mépris, leur désespoir… L’auteure réussit à nous faire rire, pleurer, sourire, réfléchir. Ils nous manqueront, c’est sûr !

Pourquoi lire ce livre ? Parce que cette trilogie doit devenir un classique de la littérature française, que l’auteure dépeint la société dans laquelle nous vivons avec passion et dévotion. Parce que Vernon Subutex est une légende, un sphinx, un gourou. Parce que cet ouvrage est à la fois une belle et triste histoire. Parce qu’il est nécessaire de lire tous les récits de Virginie Despentes.

Vernon Subutex 3, Virginie Despentes, éditions Grasset, 19,90€

4 – La Tresse, Laetitia Colombani

Résumé : Trois portraits émouvants 

La Tresse narre un moment de vie de Smita, Sarah et Giulia. Les trois femmes habitent sur des continents différents. La première est Intouchable, et décide de se rebeller contre sa condition. Giulia, elle, est forcée de grandir lorsqu’après l’accident de son père, elle découvre que l’entreprise familiale est en faillite. Tout s’effondre pour Sarah, brillante avocate, quand son entourage apprend qu’elle a un cancer. Chacune mène son propre combat pour s’affranchir du poids et des limites imposés par sa société et gagner sa liberté.

Pourquoi lire ce livre ? Parce qu’on serait fortement tentés de comparer La Tresse au divin Trois femmes puissantes. Parce qu’avec une plume peu comparable à celle de Marie N’Diaye, Laetitia Colombani a néanmoins écrit un premier roman dont on a beaucoup de mal à se détacher. Ses héroïnes contemporaines sont liées par leur humanité et leur dignité. Leur combat est authentique. Le portrait de ces trois féministes est émouvant, et vous fera peut-être même verser une larme. A lire absolument.

La tresse, Laetitia Colombani, éditions Grasset, 18€

 

Judith Bouchoucha et Ann-Laure Bourgeois 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *